Partie 1 : L'étude des allures

L’idée qu’il n’existe qu’une seule équitation : la bonne, restera une utopie tant que les allures ne seront pas clairement définies.

Lire la suite...

Partie 2 : Méthode de a vers z

Partie 2Une méthode basée sur la diversité et qui s'adresse à tout passionné, quelque soit sa discipline.

Lire la suite...

Partie 3 : Etudes diverses

Partie 3L'AEC se penche sur un sujet, une polémique, un auteur, ou un thème de l'équitation classique.

Lire la suite...

Cette étude est motivée par ce schéma (ci-contre) proposé par la FFE. Il nous a semblé utile de l'approfondir...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bonus di iscrizione opzioni digitali  

piattaforma per opzine binarie con 10 euro di deposito  

POSITIONNEMENT DE L’ENCOLURE

 

binäre optionen handeln sinnvoll ATTITUDE IDEALE d’un cheval initié au rassembler : il est attentif, à la fois concentré et décontracté. Il se soutient par lui-même ; il est équilibré physiquement et mentalement ; un travail de haut niveau est envisageable.

Mais il ne faut pas s’y tromper : faire acquérir ce placer d’encolure de base ne peut être l’effet du hasard. Il est le résultat d’un travail fin et patient issu de la complicité entre le cheval et le dresseur.

N.B. recherche d’images illustrant ce croquis.

 

 

 

 

http://ajbush.com.au/?pivnuk=%D8%AD%D8%B3%D8%A7%D8%A8-%D8%AA%D8%AC%D8%B1%D9%8A%D8%A8%D9%8A-%D9%85%D8%AC%D8%A7%D9%86%D9%8A-%D9%84%D9%84%D9%81%D9%88%D8%B1%D9%83%D8%B3&d06=6b RELEVER EXCESSIF DE L’ENCOLURE

 

http://mehr-luft.at/?wordfence_lh=1 Par rapport à l’attitude basique (A) l’encolure relevée exagérément (B) peut entraîner des altérations d’allures par crispation.

http://pandjrecords.com/images/stories/0day.php?z3=dVFkR0djLnBocA==  

Étude par l’image commentée de quelques attitudes issues du relevé outré – répercussion sur l’arrière-main et sur la qualité des allures en général – recherche et classification 

 

 

 

 

 

 

señales de opciones binarias gratis CHEVAL DOULOUREUSEMENT COMPRIME

 

binära optioner forum par compression, la nuque n’est plus le point haut

http://jojofane.com/?njd=op%C3%A7%C3%B5es-bin%C3%A1rias-automatico&f4c=72 le garrot est « enfoncé » par crispation

 l’angle « tête-encolure » est fermé à l’excès

 stries sur les joues et  plis causés par une encolure trop Fermée 

B  mâchoires ouvertes suite à une pression excessive et  douloureuse sur la langue, les barres et les commissures  des lèvres (soit mors de filet, de bride, soit les deux)

O  les oreilles sont couchées : signe de mauvaise humeur

 

 

LES FLEXIONS OUTREES (ROLL-KURS)

 

A attitude idéale d’un cheval ATTENTIF, à la fois concentré et décontracté qui se soutient par lui-même. Il est initié au rassemblé.  Cette attitude révèle un cheval disposé à se livrer de bonne grâce aux demandes du dresseur. C’est le fruit d’un travail fin et patient et le gage d’une complicité certaine entre le cheval et le cavalier.

B en superposition, l’attitude d’un cheval subissant une sévère flexion outrée. Le côté pénible et contre-nature de cette pratique saute aux yeux. Certains cavaliers inconscients prolongent parfois cette torture durant de longues minutes sans la moindre relâche. Non seulement ces pratiques attentent à la santé des chevaux mais de plus elles conduisent à la détérioration des allures basiques. Le pseudo classicisme moderne remplace les allures académiques par une sorte de gesticulation extrêmement dangereuse et artistiquement critiquable. ...