Partie 1 : L'étude des allures

L’idée qu’il n’existe qu’une seule équitation : la bonne, restera une utopie tant que les allures ne seront pas clairement définies.

Lire la suite...

Partie 2 : Méthode de a vers z

Partie 2Une méthode basée sur la diversité et qui s'adresse à tout passionné, quelque soit sa discipline.

Lire la suite...

Partie 3 : Etudes diverses

http://mortimer.ca/?m=20131017 Partie 3L'AEC se penche sur un sujet, une polémique, un auteur, ou un thème de l'équitation classique.

Lire la suite...

Définition de la F.E.I. article 404

4.3. Le trot moyen. Le trot moyen est une allure intermédiaire entre le trot de travail et le trot allongé, mais plus relevé et "rond" que le trot allongé. Le cheval se porte en avant franchement, il allonge modérément ses foulées avec une nette impulsion venant de L’arrière-main, en gardant toujours la même attitude que lors du trot de travail. Le cavalier permet au cheval, maintenu "dans la main", de placer sa tête un peu plus en avant de la verticale que dans le trot rassemblé et dans le trot de travail; il lui permet en même temps de descendre légèrement sa tête et son encolure. Les foulées doivent être régulières, et le mouvement dans son ensemble équilibré et aisé. 

http://www.boligsalg-spanien.dk/?nlnl=binaire-opties-technische-analyse&888=3c  

http://chalkstreamflyfishing.co.uk/Ă‚  

http://unikeld.nu/?ioweo=opzioni-binarie-fineco&6e8=6e    

Trot moyen obtenu avec un cheval initié au rassembler.
Bonne attitude générale (voir remarque pour la position de la cavalière).
Le cheval ne s'appuie pas trop sur ses mors, il est léger et dans l'équilibre. La détente est assez remarquable tout comme l'égalité des compas et le parallélisme des rayons.

Remarque sur la position :

La cavalière est assise sur le troussequin. Elle n'est pas au-dessus de ses talons.
La selle ne favorise probablement pas la bonne position et n'a pas été choisie en fonction de la morphologie de la cavalière (fémur long).