Partie 1 : L'étude des allures

click here L’idée qu’il n’existe qu’une seule équitation : la bonne, restera une utopie tant que les allures ne seront pas clairement définies.

fare trading con il sistema binario sicuro Lire la suite...

Partie 2 : Méthode de a vers z

http://www.tentaclefilms.com/?yutie=trading-long-term&676=0c Partie 2Une méthode basée sur la diversité et qui s'adresse à tout passionné, quelque soit sa discipline.

bloombex binary options review Lire la suite...

Partie 3 : Etudes diverses

opciones binarias es bueno http://abrahan-pipe.com/?mimi=%D8%A7%D9%84%D8%AE%D9%8A%D8%A7%D8%B1%D8%A7%D8%AA-%D8%A7%D9%84%D8%AB%D9%86%D8%A7%D8%A6%D9%8A%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%B5%D9%88%D9%84-%D8%A7%D9%84%D8%AA%D8%AC%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%A9&570=2e

follow url  

simulazione di trading Image à la mode ou retour à la case départ après 250 ans ? Il ne fait aucun doute que l'attitude de la paire séduit et est en passe de reléguer les sacro-saintes images de Decarpentry... et consorts à un stade inférieur.

opcje binarne onomatopeja Enfin ! Il aura fallu 30 ou 40 ans... Est-ce là un signe que les auteurs et les grands cavaliers avaient mal évalué l'attitude absolue à rechercher dans un piaffer ?

enter On peut aussi se demander si dans 30 ou 40 ans, Catherine Durant et Spartacus...

Une analyse sérieuse nous fait penser qu'une telle attitude dans le piaffer restera longtemps un modèle même si dans le futur d'autres dresseurs parviennent à un même stade, voire à faire un peu mieux peut-être avec un plus d'impulsion et de flexibilité.

Les flèches indiquent des points forts semblables à ceux qui se sont dégagés dans l'analyse de François Robichon de La Guérinière.