Partie 1 : L'étude des allures

Partie 2 : Méthode de a vers z

Partie 3 : Etudes diverses

Partie 3L'AEC se penche sur un sujet, une polémique, un auteur, ou un thème de l'équitation classique.

http://eren.es/?esrof=opciones-binarias-si-paga&32f=5d Lire la suite...

GYMNASTIQUE A PARTIR D’ENGINS DIVERS

fare trading con bancoposta Trop de chevaux vivent encore une vie proche de l’état carcéral et, s’ils sortent de leur espace restreint, c’est souvent pour accomplir un travail répétitif et lassant.

Dans le cadre d’une Equitation de DIVERSITE, l’emploi de différents engins s’avère utile autant pour l’assouplissement que pour le moral des chevaux.

Ce moyen LUDIQUE de les assouplir et de les décontracter relève d’une méthode raisonnée qui ne porte ses fruits que graduellement, par opposition à un système rigide et répétitif qui se solderait automatiquement par un échec.

Tout cavalier sérieux peut acquérir les techniques nécessaires à l’accomplissement d’un programme « plancher » susceptible de développer la polyvalence du cheval comme du cavalier.

 

CAVALETTI – (programme basique)

cavaletti verticaux et horizontaux

 

1. CAVALETTI HORIZONTAUX  à franchir au pas, au trot, au galop

cavaletti horizontauxcavaletti horizontaux

Objectif : assouplissement longitudinal

L’emploi des cavaletti horizontaux incite le cheval à discipliner ses allures dans le calme et l’harmonie.

Ce mode d’assouplissement favorise largement la cadence, le rythme, la régularité et…par la force des choses, la rectitude.

Par exemple, http://blog.pinkprincess.com/?svecha=apertura-opzioni-binarie-domenica&101=7d les cavaletti disposés pour le trot améliorent la synchronisation des diagonaux, le parallélisme des rayons et, bien entendu…le temps de suspension.

 

2. CAVALETTI VERTICAUX à contourner au pas, au trot, au galop

cavaletti verticaux

 

 

 

 

 

sapete dirmi se iq opzion e un sito da fidarsi Objectif : Tout objet ou obstacle contournable peut servir à développer la souplesse latérale (cônes, montants d’obstacle, tonneaux, arbustes…)

L’emploi des cavaletti verticaux révèle l’impérieux besoin de cultiver géométriquement la souplesse latérale des chevaux.

Peu ou pas de chevaux naissent parfaitement droits et leur asymétrie ne fait que croître au fil du temps pour la plupart d’entre eux ; en cause : la négligence d’un programme de redressement.

Sans être la panacée universelle, l’utilisation des cavaletti verticaux rend sans aucun doute bien des services dans la recherche de la géométrie.

Faut-il le souligner : le redressement n’est pas l’affaire de quelques leçons de برنامج ثنائي الخيار التجارة الحرة « cavaletti verticaux » mais une recherche opiniâtre de la souplesse latérale,